les Farfelus poilus et Fan Club du Bearded Collie Index du Forum
 
 
 
les Farfelus poilus et Fan Club du Bearded Collie Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

Le facteur de risque génétique associé aux problèmes d’ongle chez le chien a été identifié

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    les Farfelus poilus et Fan Club du Bearded Collie Index du Forum -> Bearded Collie ou Colley barbu -> Elevage
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
ukulélé
**

Hors ligne

Inscrit le: 14 Avr 2009
Messages: 6 613
Localisation: Mouliherne

MessagePosté le: Jeu 2 Sep - 09:41 (2010)    Sujet du message: Le facteur de risque génétique associé aux problèmes d’ongle chez le chien a été identifié Répondre en citant

Stéphane a fait passer sur facebook cette information et la traduite
paru sur http://www.alphagalileo.org/.

Jeudi 26 aout 12 :45 Expertanswer (source)
...
La maladie auto immunitaire SLO provoque de sérieux problèmes chez les chiens.
Les chercheurs ont maintenant identifié le facteur génétique qui entraine ce dysfonctionnement.
Les résultats obtenus ont été récemment rapportés dans le journal scientifique PLOS ONE et permettent d’améliorer les connaissances sur les maladie des ongles qui affecte les humains.

Les chercheures de l’université suédoise d’agriculture et de sciences SLU, l’école de science vétérinaire de Norvège et l’université Appsala, ont identifié un des facteurs génétique responsable du développement de la maladie auto immune qui affecte les ongles. L’étude est un exemple de bonne collaboration entre les généticiens et les vétérinaires de ces 3 universités.
La maladie appellée Symmetricla Lupoid Onychodystrophy SLO est une maladie immunitaire avec une suspicion d’être auto immune, provoque des problèmes sur les ongles.
Cela signifie que le système immunitaire réagit anormalement qui entraine une desquamation de l’ongle jusqu'à sa racine (matrice).

Quant la maladie progresse tous les ongles peuvent être atteints jusqu'à la destruction des tissus de la matrice et la deformation des ongles. Cette maladie est douloureuse et entraine différent stade de souffrance pour les chiens qui en sont affectés.

SLO est une maladie qui affecte beaucoup de différentes races de chiens et dans cette étude les chercheurs se sont focalisés que quelques races particulièrement touchée par la maladie : Setter Gordon Bearded Collie et Schnauzer Geant, déclare la PhD Maria Wilbe, qui est le premier auteur de ce rapport.

Les facteurs de risques génétiques identifiés sont des gènes importants dans le MHC (complexe histocompatible majeur) de class 2 qui encode les protéines de contrôle des réponses immunitaires .Ces genes semblent jouer un rôle in portant dans le risque génétique pour les maladies auto immune tant chez l’homme que le chien.

Quant le système immunitaire est activé les protéines MHC déterminent vers quelle molécules l’attaque doit être dirigée.
En auto immunité les protéines MCH reconnaitront de manière erronée le corps des ses propres molécules et dirige l’attaque sur ses propres tissus et organes.
Un tel disfonctionnement peut dans certains cas entrainer le développement de maladies auto immunes comme par exemple le SLO.

Nous avons très tôt démontré que MHC class 2 est un facteur de risque pour d’autre maladies auto immune chez le chien, déclare Maria Wilbe.
Dans l’étude nous identifions à la fois le rôle de MHC class 2 et une autre qui augmente le risk sur les maladie touchant les ongles.

L’accroissement du risque de développer le SLO a été trouve chez le setter Gordon , quant le MHC class 2 est présent chez les deux parents.
Chez les chiens qui porte les deux variantes provenant de chaque parents il a été trouvé que l’effet du type protecteur domine et que les chiens demeurent en bonne santé.
Les molécules dans les tissus des ongles des chiens qui en sont affecté réagissent pour des raisons encore inconnues ,constate Frode Lingas NVH et Goran Andersson SLU qui ont dirigé conjointement l’analyse génétique.

Les chercheurs poursuivent les recherches génétiques et espèrent trouver et identifier le facteur risque complémentaire pour la maladie des ongles.

La découverte portant sur le fait d’avoir deux copies de MHC entrainant un accroissement du risque et la découverte sur l’effet protecteur mhc class de type dominant sont deux importantes, et améliorent nos connaissances sur la maladie des ongles

Informations bibliographiquescomplétes :

DLA class 2

donc à suivre
_________________
Mêle à la sagesse un grain de folie......
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN
Publicité






MessagePosté le: Jeu 2 Sep - 09:41 (2010)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Anne.Petit


Hors ligne

Inscrit le: 22 Oct 2009
Messages: 1 110

MessagePosté le: Jeu 2 Sep - 09:56 (2010)    Sujet du message: Le facteur de risque génétique associé aux problèmes d’ongle chez le chien a été identifié Répondre en citant


_________________
http://offenbach.de.chester.free.fr/
http://ellingtondukedechester.fr/
http://www.beardedherding.fr/
Revenir en haut
martineG
**

Hors ligne

Inscrit le: 25 Mai 2009
Messages: 411
Localisation: alsace

MessagePosté le: Jeu 2 Sep - 18:11 (2010)    Sujet du message: Le facteur de risque génétique associé aux problèmes d’ongle chez le chien a été identifié Répondre en citant

Le MHC est aussi nommé DLA (Dog Leucocyte Antigen)
D'après l'étude Finlandaise de l'Université d'Helsinki, parue sur le site du Club Finlandais, l'élevage des chiens de race a diminué la diversité des gènes MHC ( lignée étroite, utilisation trop importante de certains étalons...) provoquant le développement de certaines maladies auto-immunes comme le SLO, l'AIHA ( anémie auto-immune) mais aussi le diabète, la polyarthrite,l'hypothyroidisme, la maladie d'Addison etc..
Leena en Finlande a fait tester les petits de Wolfie, et donc elle a pu nous apprendre que Wolfie est 3:6 ( le type le plus commun est 1, le plus rare 7)
Sa Rilla est 1:2 et Memma et Niilo par exemple sont 1:6, 1 le plus typique et 6 beaucoup plus rare.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
ukulélé
**

Hors ligne

Inscrit le: 14 Avr 2009
Messages: 6 613
Localisation: Mouliherne

MessagePosté le: Jeu 2 Sep - 20:47 (2010)    Sujet du message: Le facteur de risque génétique associé aux problèmes d’ongle chez le chien a été identifié Répondre en citant

Quand j serai installée je ferai tester les filles et petit à petit les ma^les de la maison qui servent d'étalon.
Mais je crois que cela ne se fait pas en France
Il faudra trouver comment s'y prendre pour faire lire les prises de sang
_________________
Mêle à la sagesse un grain de folie......
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 01:06 (2016)    Sujet du message: Le facteur de risque génétique associé aux problèmes d’ongle chez le chien a été identifié

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    les Farfelus poilus et Fan Club du Bearded Collie Index du Forum -> Bearded Collie ou Colley barbu -> Elevage Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com